Retrouvez-nous sur :

Vous êtes ici : Accueil » Au revoir » Marseille likes Ike

Marseille likes Ike

Le porte-avions à propulsion nucléaire USS Dwight D. Eisenhower, amarré depuis jeudi 7 mars au môle des croisières du Grand port maritime, quitte Marseille ce dimanche pour rejoindre les 5e et 6e Flottes américaines déployées en Méditerranée orientale et dans l’Océan indien. Fi n d’une escale riche en souvenirs forts pour les 5 680 hommes et femmes du bord comme pour la cité phocéenne.

 

Le porte-avions USS Dwight D. Eisenhower, a fait escale au quai 163 du terminal croisière du jeudi 7 au dimanche 10 mars 2013. Il avait déjà fait escale à Marseille en 1988 et avait séjourné en rade le 8 mars 2009

L’escale aura d’abord été marquée par l’appontage à l’arrière d’un F18 de l’ambassadeur américain à Paris, Charles H. Rivkin. Cette arrivée a été appréciée par l’équipage comme un hommage qui lui était rendu. Au cours des premières vingt-quatre heures, entrecoupées d’une visite au sénateur maire de Marseille, son excellence a offert une réception mémorable à quelques dizaines de Marseillais, personnalités politiques, proches du consulat, entrepreneurs travaillant en relation avec les Etats-Unis, journalistes, Américains installés en Provence, etc. Ces hôtes privilégiés, accueillis comme des princes par des officiers aux petits soins, ont pu visiter tous les lieux stratégiques du bâtiment que commande le Capitaine Marcus A. Hitchcock(originaire de Salt Lake City, 3 400 h de vol, 620 appontages) avant de goûter aux spécialités du buffet. Les réceptions de l’ambassadeur sont toujours réussies …

 

Marseille likes Ike

Le quintet de cuivres a régalé de son swing les invités de l'ambassadeur, les retraités de la Maison des Lices et les résidents de la Chrysalide.

Les commerçants ont évidemment apprécié la venue de cette petite ville flottante qui a déversé quatre jours durant des flots jeunes marins (hommes et femmes depuis 1994) munis de beaux billets verts dans les bars, pizzerias,  restaurants, les boutiques de souvenirs et de mode. L’escale aura aussi été marquée par trois concerts du quintet de cuivres du bord offert aux personnes âgées de la Maison de quartier des Lices, aux pensionnaires d’une résidence de La Chrysalide et aux invités de l’ambassadeur ; le coup de main donné par des marins au réaménagement de la Maison Ronald McDonald à l’hôpital de la Timone ; et la venue sur le pont d’une centaine d’élèves d’établissements techniques. Autant de bons moments, autant de beaux souvenirs.

 

Cette parenthèse refermée, l’USS Dwight D. Eisenhower, navire de guerre de 333 mètres et 36 ans d’âge, retourne vers des réalités moins souriantes. Engagé dans la tentative avortée de sauvetage des otages de Téhéran, en avril 1980, puis dans l’opération Tempête du désert, en 1991, la restauration du pouvoir légitime en Haïti, en 1994, le bombardement de l’Irak, en 2000, une démonstration de force au large des côtes syriennes en décembre 2012, il part renforcer les 5e et 6e Flottes US en Méditerranée orientale et dans l’Océan indien.

 

Marseille likes Ike

F18 sur le pont de l'Ike en escale à Marseille

Notre histoire nationale retiendra surtout que c’est sur le pont de ce porte-avions, le 9 septembre 2009, que la France fit officiellement son retour au sein du commandement intégré de l’OTAN, dont le Général  de Gaulle avait claqué la porte en 1966. Elle se souviendra longtemps aussi de sa venue sur les côtes normandes pour le 46e anniversaire du Débarquement, en 1990, le 100e de la naissance de l’Amiral-Président des USA dont il porte fièrement le nom. I like Ike est sa devise.

Marseille likes Ike

Le surnom de l'amiral-président américain s'affiche sur le château du porte-avions